© Robin Friend / Bastard Countryside

ROBIN FRIEND

Bastard Countryside

Angleterre

Du mardi au dimanche de 14h à 18h
VISITES LIBRES / dans la limite des jauges imposées

« Bastard Countryside » explore le paysage britannique comme une série de métaphores. Chaque photographie est une représentation de la façon dont notre mode de vie moderne détruit la planète. La série a été réalisée au Royaume-Uni, mais les sujets et thèmes sont globaux et nous invitent tous en tant que spectateur à réfléchir aux actions qui façonnent et modifient nos paysages.

L’ensemble diffuse une tristesse envoûtante et incarne ce que Victor Hugo décrivait comme « cette espèce de campagne un peu bâtarde, assez laide, mais bizarre et composée de deux natures… fin des ornières, commencement des passions… ». Observer la bordure d'une ville « c'est observer un amphibien », disait-il aussi, pensant la périphérie parisienne comme un être vivant, une créature grandissante chamboulant tout sur son passage, estompant la délimitation ville / campagne.

Deux cents ans plus tard « l’amphibien » de Hugo a développé des tentacules dopées aux stéroïdes et non seulement il dévore tout sur son passage, mais en plus il vomit et défèque inlassablement. « La Campagne Bâtarde » n’existe plus seulement en périphérie, elle est partout où on regarde. Au centre, une lutte fratricide oppose l'humanité et la nature, deux forces contradictoires qui se battent pour prendre le contrôle. Mais une partie de « La Campagne Bâtarde » réside ailleurs, dans un royaume imaginaire qui avance vers l'inconnu, un paysage moins certain. Avec une sensation de ce qui est perdu et de ce qui reste à venir, ces images touchent à notre angoisse culturelle de ce que sera le futur et de ce que nous laisserons de notre planète -abîmée- aux générations futures.

Robin Friend est né à Londres mais a passé son enfance en Australie, à Melbourne. Il partage son temps entre projets personnels et commandes.
Il utilise son appareil photo pour enquêter sur la relation difficile entre les êtres humains et la nature. Il prend des photos raffinées qui révèlent les différentes manières, subtiles et manifestes, dont nous empiétons sur l'environnement naturel. Travaillant par séries thématiques, Robin Friend aborde ses sujets avec l'esprit d'un explorateur, l'inquiétude d'un activiste et la sensibilité d'un artiste.
Exposé dans le monde entier, son travail a aussi fait l’objet d’un livre « Bastard Countryside » aux éditions Loose Joints en 2018.