© Ioana Cirlig – Post-Industrial Stories

IOANA CÎRLIG

Post-Industrial Stories

Roumanie

Du mardi au dimanche de 14h à 18h
VISITES LIBRES / dans la limite des jauges imposées

« En 2012, j'ai quitté Bucarest pour m'installer dans une petite ville où il y avait une mine d’or. Je voulais essayer de comprendre les changements dans le paysage, l'architecture et la façon dont les gens vivent leur vie en cette période de bouleversement. Les zones mono-industrielles sont les plus vulnérables, car, depuis toujours, elles dépendent économiquement de la mine.

Tout le monde y travaillait, des activités culturelles et sportives étaient organisées par le centre industriel. La Roumanie a été fortement industrialisée pendant plus de 40 ans sous le communisme. Les gens ont été déplacés de tout le pays vers ces régions pour y travailler. Les villages se sont tournés vers les villes, les montagnes vers les carrières. Pendant la transition vers une économie de marché, ces zones ont été laissées à la dérive, sans plan de reconversion à long terme.

Aujourd'hui, la vague est inversée : les gens sont contraints de déménager, cherchant un moyen de gagner leur vie, les villes se rétrécissent, les centres industriels sont vendus pour leurs pièces détachées.

Post-Industrial Stories est un projet de photographie au long terme qui documente cette période de changement et les effets de cette désindustrialisation sur les petites villes minières de Roumanie. Le projet vise à capturer l'atmosphère et la vie quotidienne de l'intérieur de la communauté. »

Ioana Cîrlig est une photographe documentaire roumaine née en 1987. Elle a étudié le cinéma et travaillé pendant quelques années comme photojournaliste à Bucarest avant de se consacrer à plein temps sur des projets personnels.
Après avoir travaillé pendant trois ans sur le projet "Post-industrial stories" et avoir vécu dans deux villes minières roumaines, elle co-écrit avec Marin Raica le livre photo "Histoires post-industrielles". En 2016, elle co-fonde le Centre roumain pour la photographie documentaire. Ioana Cîrlig travaille actuellement sur un projet concernant le monde botanique, les plantes rares et menacées ainsi que les chercheurs qui les étudient.