DUGUDUS

Sur les Murs

FRANCE
© Dugudus
Chai des Moulins
Vernissage

jeudi 26 mai 2022 à 18h

Issues de notre histoire et de notre culture graphique, les affiches politiques ont aujourd’hui presque disparu de nos murs. Dugudus poursuit cette tradition en offrant une nouvelle identité à l’image engagée.

Il réalise à 20 ans sa première affiche politique en collaboration avec François Miehe, fondateur du collectif Grapus, issu des Ateliers populaires de mai 68. Puis il s’engage très jeune en politique et met en images les luttes et les espoirs de son entourage. Il n’hésite pas à déplacer son atelier de sérigraphie en pleine rue pour prendre part aux mouvements politiques et sociaux, notamment lors des rassemblements pour le Mariage pour tous, Nuit Debout ou lors des manifestations du 1er mai. Les affiches sont alors imprimées puis diffusées gratuitement le long des cortèges.

Plus récemment, il fonde le collectif « Formes des luttes », en pleine mobilisation contre la réforme des retraites en 2019. L’intention est de redynamiser le secteur de l’image d’opinion en créant des liens entre chaque auteur et en y intégrant au mieux la jeune génération.

L'exposition « Sur les murs » fait revivre cette tradition à travers un regard rétrospectif jeté sur ces témoignages des luttes passées et présentes, messages de résistance et d’espoir.

Régis Léger alias Dugudus, né en 1987, est un graphiste, illustrateur et street-artiste parisien. Après ses études à l’école Estienne et à l’école des Gobelins, il part étudier à La Havane. Il publie en 2013 un premier ouvrage sur l’histoire de l’affiche cubaine (Cuba Grafica, Éditions L’Échappée). Il travaille aux côtés des plus grands graphistes cubains et apprend à imprimer ses propres images en sérigraphie. Implanté dans le XXème arrondissement de Paris depuis dix ans, il travaille aujourd’hui pour différentes institutions, associations et organisations sociales. Il réalise en 2019 pour le Musée de l’Homme la communication et la signalétique des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Ses oeuvres sont aujourd’hui exposées dans des biennales, galeries d’art et lors d'événements artistiques. Certaines ont intégré les fonds de musées ou d'institutions tels que le MUCEM, la BNF, l’Institut du Monde Arabe, le Musée de l'histoire de l’immigration ou le Musée Carnavalet.